L’histoire

Ce problème commence par une histoire triste. Quand je grandissait au Kenya on estimait que plus de 38% des médicaments vendus dans les pharmacies étaient faux [1]. C’était un gros problème. Selon l’organisation interrogée, les décès dus aux médicaments contrefaits allaient de 100.000 par an (OMS) à 700.000 (IPN) [2].

Le nombre de décès dus aux médicaments contrefaits était équivaut à “quatre crache de gros porteurs par jours” [2]

En 2009, un boursier Ghanéen appelé Bright Simmons est a proposé une solution technologique simple qu’il a appelé mPedigree. Il a fait un partenariat avec les entreprises qui fabriquent les médicaments. Sur chacun des emballages de médicament légitimes ils ont apposés un code à gratter unique. Depuis, quand vous achetez dans une pharmacie au Kenya, vous vérifiez le code à gratter en envoyant un message texte à mPedigree. Si le code est dans le système, et qu’il n’a jamais été utilisé avant, mPedigree envoie les message textuel qui dit : “valide.” Il y’a eu une diminution de 58% de mortalité infantile dû uniquement au paludisme [3]. Souvent de simple solutions de programmation peuvent avoir un impacte positif important sur le monde.

Votre tâche

Ecrivez un programme qui génère des nombres à 10 chiffres pour 1000 emballages de médicament. Chaque nombre que vous allez générer doit être (1) unique et (2) imprédictible.

Voici une capture d’écran d’un exemple d’exécution:

Ces nombres seront mis sur les paquets de médicaments. Les contre-joueurs n'ont aucune chance!

C'est tout! Posez des questions si vous ne comprenez pas quelque chose (ou si vous voulez en savoir plus sur les médicaments contrefaits)